Positionnement et sujets abordés. Charlie Hebdo, publication satirique de tradition libertaire, à l'esprit caustique et irrespectueux hérité de Hara-Kiri, a une ligne politique marquée d'une forme de gauche assez particulière. Un pas de côté sur l’actualité, tous les mercredis en kiosque et du lundi au vendredi sur le web. Humour, réflexion, blasphèmes et dessins satiriques sur la France, le monde, la société et l’écologie avec des dessinateurs, des éditorialistes, des reporters, des écrivains, des chroniqueurs. P our son nouveau numéro qui sort ce mercredi 7 février, Charlie Hebdo a, une nouvelle fois, choisi de mettre en couverture Tariq Ramadan, accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes, et ce, malgré les menaces de mort qu’avait reçu le journal satirique en novembre dernier. Une nouvelle fois, la dernière Une de "Charlie Hebdo" enflamme les internautes sur les réseaux sociaux. Une fois encore, Charlie Hebdo fait couler beaucoup d’encre. Tout beau, tout chaud, voici le texte quasi intégral du jugement rendu ce jour par la 17e chambre. LE RAPPEL DES FAITS. Le 30 septembre 2005, le quotidien danois JYLLANDS-POSTEN a publié un article intitulé “Les visages de Mahomet “, accompagné de douze dessins. Alors que l'affaire autour de l'héritage de Johnny Hallyday se poursuit, "Charlie Hebdo" a choisi de consacrer sa Une de mercredi à l'épouse du chanteur, caricaturée en mante religieuse. Enfin « Charlie hebdo » qui fait une bonne chose – En couverture de son numéro de cette semaine Charlie Hebdo publie un dessin très anti-PMA, signé Riss. On peut y voir une caricature d’Emmanuel Macron, enceint d’un enfant, Brigitte Macron lui posant la main sur le ventre, avec ce titre « PMA/GPA, il va faire des horreurs ». L'humour de "Charlie Hebdo" suscite à nouveau de vives réactions. Le dessin qui fait la une de l'hebdomadaire cette semaine met en scène le chanteur belge Stromae, entouré de membres explosés. Ceux qui feignent de ne pas comprendre l'humour dans la une du Charlie Hebdo de cette semaine sont soit de mauvaise foi, soit irrécupérables — Andika (@Nyantho) November 1, 2017. Je viens de lire, page 3, 4 et 5 du Charlie Hebdo de cette semaine, l'article de Fabrice Nicolino, Cette gauche qui s'est toujours couchée devant les despotes.Un article, c'est rare, auquel je ne vois rien à changer. Si j'avais écrit ça, qu'est-ce que je serais fier ! Charlie Hebdo : retour sur une semaine de folie Cette semaine, 17 personnes ont péri sous les balles de trois terroristes. Ces événements ont profondément marqué la mémoire collective. La Une et certains articles de Charlie Hebdo de cette semaine sont jugés, par les croyants des différentes religions, comme vulgaires et méprisants vis-à-vis de leur foi en Dieu, sous couvert de liberté d'expression et de défense de la laïcité. L'hebdomadaire Charlie Hebdo n'a rien perdu de son humour cinglant et c'est avec cette nouvelle une qu'il nous le prouve encore une fois. Cyril Hanouna y figure, mi-homme mi-moustique, afin de faire un parallèle avec le virus Zika qui sévit actuellement en Amérique du Sud. Du « coup de pub » au « plan marketting » en passant par les « vendeurs de papier », nombre de nos confrères se complaisent à spéculer sur les ventes supposées du numéro de cette semaine de Charlie Hebdo pour en supposer l’opportunisme, tout en pensant sans doute quant à eux bosser pour des boîtes philanthropiques aux actionnaires humanistes. Pour cela elle a lancé à travers un site web [188] une collecte de témoignages et de documents sur les attentats de Charlie-Hebdo, sur la fusillade de Montrouge et de la prise d'otages de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes [189]. En cette fin de semaine, c'est la une de Charlie Hebdo qui nourrit le débat. La UNE de cette semaine du mag Charlie Hebdo de la semaine risque encore de choquer. Alors que chacun rend hommage à Charles Aznavour. L’hebdo satirique Charlie Hebdo ironise sur la propension de l’artiste décédé à vouloir échapper à tout prix au fisc. En présentant sur la Une de son dernier numéro un dessin de Brigitte Macron, 64 ans, enceinte, "Charlie Hebdo" a choqué bon nombre d'internautes. Un an après l'attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, le magazine a dévoilé la une de son édition spéciale du 6 janvier. L'hebdomadaire Charlie Hebdo n'a rien perdu de son humour cinglant et c'est avec cette nouvelle une qu'il nous le prouve encore une fois. Le prochain numéro de Charlie Hebdo sera tiré à 1 million d'exemplaires et traduit en seize langues. "Horrible la une de Charlie Hebdo sur Tariq Ramadan, ... cette fois, de ne pas prendre ces menaces à la légère. ... Cette semaine dans Marianne. Cette semaine, 17 personnes ont péri sous les balles de trois terroristes. Ces événements ont profondément marqué la mémoire collective. Je viens de lire, page 3, 4 et 5 du Charlie Hebdo de cette semaine, l'article de Fabrice Nicolino, Cette gauche qui s'est toujours couchée devant les despotes. Enfin "Charlie hebdo" qui fait une bonne chose - En couverture de son numéro de cette semaine Charlie Hebdo publie un dessin très anti-PMA, signé Riss. Charlie Hebdo caricature le directeur de Mediapart Edwy Plenel en Une cette semaine, avec le titre "Affaire Ramadan, Médiapart révèle : on ne savait pas". Le prochain numéro de Charlie Hebdo sera tiré à 1 million d'exemplaires et traduit en seize langues. Une équipe de France 2 s'est rendue dans les locaux de Libération où est réalisé ce numéro. Charlie Hebdo a dévoilé mardi soir la Une de cette semaine, consacrée à l'élection présidentielle. Sur Twitter, la mention de « Charlie Hebdo » et le hashtag (mot-dièse) #CharlieHebdo ont été utilisés depuis hier après-midi plus de 15 000 fois. L’attentat qui s’est produit ce mercredi matin au siège de Charlie Hebdo n’a pas encore été revendiqué, et les raisons de celui-ci ne sont pas encore déterminées. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les internautes à remettre en cause une caricature publiée cette semaine dans le journal satirique. La couverture du Charlie Hebdo de cette semaine a choqué bon nombre d'internautes qui, sur Twitter, se déchirent pour et contre cet humour satirique. Un an après l'attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, le magazine a dévoilé la une de son édition spéciale du 6 janvier. En couverture de son numéro de cette semaine Charlie Hebdo publie un dessin très anti-PMA, signé Riss. On peut y voir une caricature d’Emmanuel Macron, enceint d’un enfant, Brigitte Macron lui posant la main sur le ventre, avec ce titre « PMA/GPA, il va faire des horreurs ». Pour cela elle a lancé à travers un site web [188] une collecte de témoignages et de documents sur les attentats de Charlie-Hebdo, sur la fusillade de Montrouge et de la prise d'otages de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes [189]. « Liberté de la presse se conjugue avec mauvais goût et misogynie chez Charlie Hebdo cette semaine. Pitoyable », conclut un twittos. De leur côté, certains adeptes de l'hebdomadaire satirique ne cachent pas leur difficulté à le défendre.