Pour ironiser, il faut dire quelque chose, tout en pensant le contraire. Consiste à dire, par une raillerie plaisante ou sérieuse, le contraire de ce que l’on pense ou ce ce que l’on veut faire penser. Utilisée à dire le contraire de ce qu'on pense, tout en montrant qu'on pense le contraire de ce qu'on ... Je parle bien quand j'ai quelque chose à dire. Au plus bas degré, je dirais : « vous avez quelque chose contre le vouvoiement ? La périphrase : La périphrase consiste à exprimer en plusieurs mots ce que l'on pourrait désigner par un seul. En pensant à tous les avantages que vous aurez à dire … J’en ai fait pendant une bonne dizaine d’années. bien-dire n.m. inv. En disant non à plus de travail, vous dites oui à une quantité d'autres choses qui enrichissent votre vie. Dire le contraire ce qu'on pense de manière évidente. Sa matière est l’antiphrase, son but la moquerie. On désigne à chaque fois quelque chose par deux mots de sens contraire. Trouver la bonne traduction ou le bon terme sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication. L'ironie est toujours un trait d'humour. Utilisée à dire le contraire de ce qu'on pense, tout en montrant qu'on pense le contraire de ce qu'on dit. Ils sont dans le péril de l'éternité de misères ; et sur cela, comme si la chose n'en valait pas la peine, ils négligent d'examiner si c'est de ces opinions que le peuple reçoit avec une facilité trop crédule, ou de celles qui, étant obscures d'elles-mêmes, ont un fondement très solide quoique caché. Il fallait dire: peut-être pensait-il qu'on concevrait le mépris, etc. Ce procédé est le support essentiel de l'ironie, le contexte étant important puisqu'il permet de découvrir si une phrase est ironique ou non. ... juste ce qu’il faut pour que vous vous disiez : « Tiens, il a quelque chose à me dire ». », impliquant que le tutoiement n'est pas préféré. Rechercher le contraire d ... empêcher par la contrainte le développement de quelque chose, punir arrêter l'effet, la manifestation de. Figure qui consiste à dire quelque chose en déclarant qu’on se gardera de la dire. taire. L’œuvre de Claude Simon est généralement interprétée en fonction du dogme néo-romanesque qui exclut de la littérature toute visée idéologique ou morale, et Claude Simon a lui-même affirmé : « Je n’ai rien à dire, au sens sartrien de cette expression ». Au contraire, bien au contraire, tout au contraire ... à quelque chose : Cette mesure a été un bien pour le commerce. Et puis il y a eu le skate. ça m'arrive oui de dire une chose en pensant l'inverse, c'est mentir, ce n'est pas bien mais bon, parfois pour éviter dêtre grondé, on … ... Penser quelque chose et faire le contraire, ou l’inverse. Ne voyez pas le fait de dire non comme quelque chose de négatif. En y pensant, c'est surtout le ton avec lequel c'est dit, plus que les mots, qui feront la différence entre une attaque et une prise de distance sans animosité. — Au contraire le subjonctif était nécessaire dans la phrâse qui suit, parce que le sens est négatif, quoique la particule négative n'afecte pas immédiatement le verbe penser.